André MARISSEL

André MARISSEL



Poète, critique littéraire, essayiste (essais majeurs sur Jean Rousselot, Henry de Montherlant, Samuel Beckett, André Malraux), conférencier, animateur (il dirigea Les Cahiers de l’Archipel), André Marissel (1928-2006) a collaboré a de nombreuses revues dont La Revue socialiste, Les Nouvelles Littéraires, Esprit, Les Lettres Nouvelles, La N.R.F., Les Cahiers du Sud, La Table Ronde, Marginales, Le Journal des Poètes, Io, Réforme et, bien sûr, Les HSE. Qu’on l’envisage sous un angle individuel, comme Jean Grosjean (in La N.R.F.) : « l’ambition d’André Marissel est de  cerner un drame central qui le brûle et en même temps le fait vivre », ou sous un angle collectif, avec Jean Breton (in Magazine littéraire) : les problèmes de la foi et de la fraternité ont été de tout temps les axes de son œuvre » ; la poésie de Marissel « nécessaire exercice spirituel » (Ch. Autrand), tend à pulvériser les catégories et les analyses, si pertinentes soient-elles, pour transmettre à tous « un extraordinaire pouvoir de création en même temps qu’un don de perception du sacré qui conduit vers une réinvention du langage » (Maurice Chavardès, Hebdo T.C.). Par le langage, a écrit Marissel (in L’Aveu, la nervure), l’homme immensément étonné qu’est le poète, naît de nouveau et donne un sens au monde créé auquel il appartient. Il en est l’enfant, nourri par lui, et le prophète. Un lien, comparable à l’amitié, l’arrime au Tout… La poésie, reste à mes yeux, le domaine du mythe, la rive du symbole et le lieu de la mystique ; j’admets qu’elle invite à l’accueil du Tout-Autre Tout-Semblable qui désigne, à Son gré, les êtres proches du mystère essentiel. André Marissel a collaboré à la 1ère et à la 3ème série des HSE. Il a notamment été présenté (par Jean Breton) et publié dans Les HSE 12 (2002), comme « Porteur de Feu ». À lire : Le Feu aux poudres (La Tour de Feu, 1951), Savoir où vivre (Paragraphes, 1953), L’Homme et l’abîme (éd. Millas-Martin, 1957),  Les Moissons de l’orage (éd. Millas-Martin, 1960), L’Arbre de l’Avenir (Subervie, 1961), L’Envoutement perpétuel (éd. Chambelland, 1962), Nouvelle parabole (Paragraphes, 1963), Cicatrices (éd. Universitaires, 1966), Choix de poèmes 1957-1968 (éd. Millas-Martin, 1969), Chants pour Varsovie (Impréfor,1971), Sauvé des eaux (éd. Millas-Martin, 1971), Nouvelle prophétie (éd. Saint-Germain-des-Prés, 1974), Calendrier solaire (Phréatique, 1974), L’Aveu, la nervure (Arcam, 1977), L’Été, L’Âge d’Or (Cahiers de l’Archipel, 1985), Legs à titre particulier (Cahiers de l’Archipel, 1988), Diogène foudroyé (Cahiers de l’Archipel, 1991), Hérésies pour mémoire (Cahiers de l’Archipel, 1994), Carnets d’un vigilant (Cahiers de l’Archipel, 1997), Pacte d’innocence (Cahiers de l’Archipel, 2000).

Christophe DAUPHIN

(Revue Les Hommes sans Épaules).



Publié(e) dans la revue Les Hommes sans épaules



 
Numéro spécial LES HOMMES SANS EPAULES 1ère série, 1953-1956 n° 3

Jean MALRIEU, André MARISSEL, Mahmoud DARWICH n° 12