Gwen GARNIER-DUGUY

Gwen GARNIER-DUGUY



Gwen Garnier-Duguy (né en 1972) a publié ses premiers poèmes en 1995 dans Supérieur Inconnu, revue à laquelle il a collaboré jusqu'en 2005. Ses poèmes ont par la suite été publiés dans les revues Sarrazine, La Sœur de l'Ange, POESIEDirecte, Les Cahiers du sens, Népenthès, Le Bateau Fantôme, La main millénaire ou Nunc. Il a fondé en mai 2012 le magazine en ligne, Recours au poème (www.recoursaupoeme.fr), qui est exclusivement consacré à la poésie et aux mondes poétiques. C'est dans le « cœur inépuisable du désir » et non dans la vanité des besoins que réside, pour Gwen Garnier-Duguy, l'essentiel de la vie. D'où l'importance des territoires qui ne peuvent être qu'intérieurs. « Contrairement à Michel Houellebecq, je ne pense pas que la carte ait plus de valeur que le territoire. Le territoire, c'est la réalité, la vie même », explique le poète, qui évoque un terreau fertile enfoui en chacun de nous et destiné à renouveler la floraison du monde : « Tu as le paradis / sur le bout de la langue / l'écorce des jardins délicieux / pour paume de la main ». A lire : Nox, roman, (éditions le Grand Souffle, 2006), Nova Roma, co-écrit avec Matthieu Baumier, roman, (Black Coat Press, 2009), Danse sur le territoire, amorce de la parole, préface de Michel Host, (éditions de l'Atlantique, 2011).

"Gwen Garnier-Duguy et Recours au Poème", entretien in Terre à ciel, poésie d'aujourd'hui.



Publié(e) dans la revue Les Hommes sans épaules




Dossier : POÈTES NORVÉGIENS CONTEMPORAINS n° 35

Dossier : Jacques LACARRIERE & les poètes grecs contemporains n° 40

Dossier : Lionel RAY ou le poème pour condition n° 43