Ludovic TOURNES

Ludovic TOURNES



Poète et historien du jazz, Ludovic Tournès, né en 1969, a fait ses études en France (école normale supérieure, 1989 ; agrégation d’histoire, 1991 ; doctorat d’histoire, 1997, habilitation à diriger des recherches, 2008) et été successivement maître de conférences à l’université de Rouen (2001-2009), détaché au Centre National de la Recherche Scientifique (2007-2008) puis professeur à l’université Paris Ouest Nanterre La Défense (2009-2012). Il est aujourd’hui Professeur associé d’histoire internationale, à l’Université de Genève. Ses thématiques de recherches se situent à la croisée de l’histoire des relations internationales, l’histoire transnationale, l’histoire culturelle et l’histoire des sciences, mais aussi des disciplines voisines de l’histoire (sociologie, science politique, anthropologie).

Ludovic Tournès a dirigé de nombreux travaux collectifs : Les sociabilités musicales (Presses universitaires de Rouen, 1997), De l’acculturation du politique au multiculturalisme (Librairie Honoré Champion, 1999), Les intellectuels dans la Cité, de l’Antiquité à nos jours (Presses universitaires de Rouen et du Havre), ou encore : L’argent de l’influence. Les fondations américaines et leurs réseaux européens (Autrement).

Après une thèse de doctorat portant sur la réception du jazz en France, il s’est intéressé à l’histoire de la politique internationale des grandes fondations philanthropiques américaines (Carnegie, Rockefeller, Ford), tout en poursuivant sa réflexion sur les circulations artistiques internationales à travers un travail sur l’industrie du disque et ses mutations depuis la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours.

Poète, Ludovic Tournès a publié deux livres aux éditions Librairie Galerie Racine, ainsi que des poèmes dans plusieurs revues (Les Hommes sans Epaules, Poésie 1/Vagabondages, Verso, Multiples, A verse...) ou anthologies et recueils collectifs (Poèmes pour Demain, éditions du Vertige, 2005 ; La pampa de l’absolu, anthologie des poètes de l’Arche 23, éditions LGR, 2008). Jean Breton n'a pas écrit en vain à propos de ce poète : "La révolte dévale toutes les avenues du monde, en exhibant la tendresse et les cicatrices de vivre." 

Ludovic Tournès a été deux fois lauréat du programme Fulbright (2001, New York University ; 2008, Columbia University) et est membre du comité de rédaction des revues Monde(s) et French cultural studies.

Karel HADEK

(Revue Les Hommes sans Epaules).

  

A lire:

Poésie: Éros Hiroschima (éd. Librairie-Galerie Racine, 2000), Noir/Septembre, illustrations de Lionel Lathuille, (éd. Librairie-Galerie Racine, 2008),

Essais: New Orleans sur Seine, histoire du jazz en France (Fayard, 1999), L’informatique pour les historiens, graphiques, calculs, internet, bases de données (Belin, 2005), Du phonographe au MP3, Une histoire de la musique enregistrée, XIXe-XXIe siècles (Autrement, 2008), Sciences de l’homme et politique : les fondations philanthropiques américaines en France au XXe siècle (Éditions des Classiques Garnier, 2011), Les Etats-Unis et la Société des nations, 1914-1946, Le système international face à l'émergence d'une superpuissance, (Peter Lang, 2015).



Publié(e) dans la revue Les Hommes sans épaules


 
René DEPESTRE, Roger KOWALSKI, les éditions GUY CHAMBELLAND n° 10