Daniel ABEL

Daniel ABEL



Daniel Abel est né en 1933. Après des études supérieures de lettres et d’art, il enseigne au collège de Mormant et fréquente le groupe surréaliste. Daniel Abel se lie d’amitié avec André Breton qu’il compte parmi ses auteurs de prédilection ainsi que Aragon, Char, Desnos et Eluard. Parallèlement à l’enseignement, Daniel Abel exerce tôt une double activité de poète et de plasticien, travaillant sur l’objet de récupération et réintroduisant dans le circuit des échanges des assemblages poétiques à partir d’objets trouvés. Cette régénérescence des matériaux permet de recréer un univers de merveilleux, de magie. Daniel Abel a participé à de nombreuses expositions d’art contemporain et d’art singulier.

A lire : Haleine charnelle (éd. Saint-Germain-des-Prés, 1978), Femme née de mer (Froissart, 1979), Pierres vives (Thierry Bouchard, 1979), Oiseaux, mes beaux oiseaux (Cahiers du confluent, 1982), Orée première (Prospective 21, 1986), Lampe de l’indicible (Éd. du Charbon blanc, 1987), Le Mot « tu » (Le Dépli amoureux, 1987), Automne, pont d’or (Éd. du Charbon blanc, 1987), Tracé du clair (La Bartavelle, 1987), L'Interview suivi de Bribes de matin (Quinze-dix éd, 1988), Fenêtre à Chantemerle (Dominique Bedou, 1991), Inscrit parmi les signes (Clapas, 1993), Ici, ailleurs (Clapas, 1994), Little boy (Clapas, 1995), L'impérissable (Clapas, 1995), Vie première (Verlag Im Wald, 1995), Sur la rive, en la rivière (Les Amis de hors jeu, 1997), Khajurâho (Alain Benoît, 1999), Le jardin de vie (Alain Benoît, 2000), Saint-Cirq (Clapas, 2002), Les neuf rasas de l’art indien (Clapas, 2002), Braises d’océan (Encres Vives, 2004), L’appel indien (Les Cahiers bleus, 2007), Arcs-en-ciel d’Ardèche, la maison Unal (Plumes d’Ardèche, 2012).



Publié(e) dans la revue Les Hommes sans épaules



 
Dossier : Jacques LACARRIERE & les poètes grecs contemporains n° 40

Dossier : Nikolaï PROROKOV & les poètes russes du Dégel n° 44