André-Louis ALIAMET

André-Louis ALIAMET



Poète, polytechnicien de formation, chargé de recherche dans l’industrie, André-Louis Aliamet, né André Leblond en 1954 à Boulogne-Billancourt, sans aucun parti pris langagier, sait élever, tant dans la conception que dans l’expression, la voix bien personnelle que l’on entend dans son poème, avec la lumière sur les branches, les sèves presque noires : le poème est une source dans un lieu de rochers. Et le poète nous dit : « Je réponds aux aveugles et aux rois, aux mots tremblants sous les masques. - Je réponds aux étés qui flanchent, à l’aube sale, aux brumes qui sont des ventouses. - Poussière, j’habite l’eau céleste, face aux machines qui font tourner les villes. »

Dans sa préface aux Eaux Noires, Gilles Cherbut écrit : « Les poèmes qui agencent leurs voix distillent une vigueur particulière, de celles qui investissent au plus intime du lecteur, de celles qui rencontrent en chacun de nous des résonnances dérobées à tout regard, à toute introspection même et qui gouvernent pourtant notre fiévreuse conscience comme les cheminements erratiques de nos existences. »

Les mots d’André-Louis Aliamet s’éteignent et brillent, fines laves verbales, aux marges du sensible ; lave du souffle, lave du rêve, lave du Moi. Les mots tentent de s’élever, de jaillir. Puis retombent en images-pétales. Carnet de bord du voyageur aux prises avec son Moi, la poésie d’Aliamet relate cette montée inquiète du langage, sans cesse dérivée, sans cesse reprise, toujours vibrante, vers l’être au sommet qui lui-même se dit Verbe.

Bien plus qu’une « anthologie », Syllabes de nuit regroupe dans des versions entièrement refondues l’essentiel de sa création poétique de 1998 à 2019.

César BIRÈNE

(Revue Les Hommes sans Épaules).

 

À lire : La Nuit Madone (Hors-Jeu éditions, 1997), Les Volcans du Rêve (L’Harmattan, 1998), Lunes de Verre (Hors-Jeu éditions, 1999), Par les chemins du doute (Éditinter, 2003), Le signe (L’Arbre à paroles, 2005), Fable blanche (Souffles, 2010), Les Eaux Noires (La Licorne, 2018), Syllabes de nuit (Collection Les Hommes sans Épaules, éditions Librairie-Galerie Racine, 2021).



Publié(e) dans la revue Les Hommes sans épaules



 
Dossier : ROGER-ARNOULD RIVIÈRE, le poète de la cassure n° 25

Dossier : Poètes normands pour une falaise du cri n° 52

Publié(e) dans le catalogue des Hommes sans épaules


 
Syllabes de nuit