Drôles de rires

Collection Les HSE


     zoom

Drôles de rires

Aphorismes, contes et fables, une anthologie de l'humour
Alain BRETON
Sébastien COLMAGRO

Littérature (livre accompagné d'un CD)

ISBN : 9782243046540
520 pages - 15 x 21.5 cm
25 €

  • Présentation
  • Du même auteur

Drôles de rires

Aphorismes, contes et fables, une anthologie de l’humour de Allais Alphonse à Allen Woody

Livre (et Disque joint, avec les voix d’Yves Gasc, de Janine Magnan et de Philippe Valmont). Préface d’Alphonse Terrani. Avant-rire d’Henri Bergson. Dessins de Serre, Chaval, Piem, Mose…

Doit-on présenter Voltaire, le plus grand écrivain de son temps, selon Goethe, le « Français suprême » ? Evoque-t-on Rabelais —, dont la langue, archaïque et moderne, est pavoisée des savoirs de l’époque —, Cervantès ou Carroll,  en doutant qu’ils irriguent la culture universelle ? 

A-t-on  jamais été confronté à l’humour involontaire de Balzac (la  naïveté : souplesse ou rigidité ?) ou à celui, dédaigneux, de  Mallarmé ?  N’avons-nous pas relégué un peu vite Swift, Hoffmann, Andersen, Lear, La Bruyère, Hugo, Supervielle, Lautréamont, Anatole France, Villiers de L’Isle-Adam, Jean Richepin et un certain Flaubert à nos heures d’apprentissage ? Et que penser de JB Morton, Marcel Schwob, Pierre Dac, Alphonse Allais, Henri Michaux, Jules Renard, Émile Ajar, Chaval, René de Obaldia, Jean Cocteau, André Frédérique, Gaston Chaissac… ou, plus près de nous, Jacques Henri Pons, Paul Vincensini, Pierre Chabert, Topor, René de  Obaldia, Guy Foissy, Patrick Ravella,  César Capoulet, William G. Connaught, Thomas Turnedfish, Sam Tapomon, Marc Matthieu, Hubert Cesta…, ces spécialistes de l’expression « vive et drue » ?  

Des pensées d’humour (ou aphorismes) accompagnent les textes présents dans ces pages. Nombre d’entre elles sont inédites, les autres nous ont semblé relever du meilleur du genre. Soit la diversité contre la monotonie, et le génie de la fantaisie contre l’uniformité, car, comme le professe l’un de nos invités et penseur éminent, Jean-Baptiste Clarindon, « la connaissance suprême passe par des assimilations mémorielles aiguës (expériences limites), au premier rang desquelles il convient de placer la soupe aux champignons et le lapin au vin blanc ».

*

Si je bois, c’est pour rendre les autres intéressants.

W.C. Fields

 

Écrire, c’est une façon de parler sans être interrompu.

Jules Renard

 

Le fleuriste du cimetière est fermé les samedis et dimanches. Les morts, partis en week-end.

Yves Martin

 

Un matin si gris que les oiseaux se recouchent.

Jules Renard

 

À vendre belle épée, fin XVIe, prix à débattre en duel.

Pierre Dac

 

La première fois que j’ai vu une femme nue, j’ai cru qu’il s’agissait d’une erreur.

Woody Allen

 

Ne désespérez jamais, faites infuser davantage.

Henri Michaux

 

Il faut toujours être un peu invraisemblable.

Oscar Wilde

 

Si j’étais oiseau, je ne coucherais que dans les nuages.

Jules Renard